Formation “Réceptionner et valider les modèles de processus”

Contexte

On observe une grande disparité dans la forme et le contenu des descriptions de processus. Le spectre de la qualité s’étend de la représentation intuitive, essentiellement graphique, à la modélisation rigoureuse, appuyée sur le formalisme et visant une documentation complète de l’activité.

Selon le niveau de qualité, les retombées ne peuvent pas être les mêmes. Des manques dans la description entraîneront le risque de mauvaises surprises par la suite, notamment au sein des projets informatiques. Des insuffisances de la documentation placeront l’organisation dans une situation d’impréparation en cas d’incident.

Il est donc essentiel d’évaluer la qualité, la cohérence et l’exhaustivité des modèles de processus.

Objectif

Connaître les critères qui définissent la qualité d’un modèle de processus et être capable de les appliquer dans un contexte particulier

Public

Maîtrises d’ouvrage, pilotes de processus, décideurs, acteurs de transformations…

…toute personne assumant des responsabilités dans la mise en place ou la transformation des processus et des organisations, et souhaitant s’assurer de la qualité des modèles qu’on lui présente.

Aucun pré-requis (la connaissance de la notation BPMN n’est pas un préalable).

Modalités

Points forts :

  • restitution des enseignements tirés d’une expérience de plusieurs décennies sur la transformation des entreprises
  • cours en relation avec l’introduction à la notation, d’un côté, et les techniques de modélisation, de l’autre
  • cas concrets
  • matériaux remis : en plus du support de cours, la structure d’une charte d’utilisation de BPMN

Durée :

  • 2 heures

Tarifs :

  • session particulière (en visioconférence) : 300 € HT (360 € TTC)

Planning :

Détail sur le contenu

Réceptionner consiste à enregistrer une marchandise reçue, après en avoir vérifié le bon état et la conformité à la commande donnée. Dans le cas d’un modèle de processus ou d’une conception d’organisation, quels sont les critères à appliquer dans cet exercice ? En quoi le formalisme peut-il nous aider à assurer la qualité des livrables ?

La qualité du modèle anticipe la qualité de l’activité elle-même. Les retombées se mesurent en termes d’effort dans les projets et en termes économiques sur la longue durée, pour l’organisation.

  • Comment vérifier que BPMN a été bien utilisé ?
  • Le modèle appréhende-t-il toutes les préoccupations que soulève la maîtrise du processus ?
  • Quels sont les points à vérifier et combien coûte ce travail ? (les niveaux de revue)
  • Comment s’y prendre vis-à-vis des prestataires (externes ou internes) chargés d’élaborer les modèles ?
  • À quoi sert une charte d’utilisation de BPMN ? Que devrait-elle contenir ?

Voilà quelques-unes des questions traitées dans ce cours.

Le cours précise les critères d’acceptation à appliquer aux modèles BPMN. Il donne les « trucs » à regarder tout de suite pour apprécier la qualité du livrable. Sans former aux techniques de modélisation – ce qui demande plus de temps et d’effort -, il fourbit les armes nécessaires à une maîtrise d’ouvrage pour aiguillonner ses modélisateurs, internes ou prestataires, et éviter les mauvaises surprises.